FC Drouais
Fédération Française de Football - FFF

FC drouais / Caen

Après l’AS Nancy-Lorraine en 32ème de finale de la Coupe de France dix mois plus tôt, le Football Club Drouais était une nouvelle fois à l’honneur dans la belle et prestigieuse compétition qu’est la Coupe de France. En effet, le Stade Malherbe de Caen alors pensionnaire du championnat de Ligue 2 s’était déplacé au Stade du Vieux-Pré au soir du samedi 16 novembre pour le compte du 7ème tour de la Coupe de France.
Une nouvelle fois, le Football Club Drouais offrait un évènement sportif majeur à la ville et ses supporters. Dans un Stade des Vieux-Pré copieusement garni, le FC Drouais avait dû s’incliner sur la plus petite des marges, 1-0.
Sur le papier, quatre divisions séparent les Drouais des Malherbistes. Autant dire que nos bleus étaient condamnés à l’exploit pour poursuivre leur chemin en Coupe de France.
Déterminés à tenir le plus longtemps possible, les coéquipiers de Walid Boulabiar évoluaient en bloc compact, bien regroupés devant leur surface de réparation. C’est le Stade Malherbe de Caen qui se créait la première occasion franche, suite à un corner de Fajr repris par Koita à la 12ème minute de jeu.
Les Bas-Normands accéléraient le rythme et Damien Caceres, le portier Drouais, s’interposait sur une tentative d’Autret. La demi-heure de jeu passée, Koita était déséquilibré dans la surface de réparation. Le Franco-Guinéen se faisait justice lui-même et marquait l’unique but de la rencontre.
Après la pause, Dreux revient sur le terrain, animé d’intentions plus ambitieuses dans le jeu. La formation de Patrice Colas s’installait alors dans la moitié de terrain Calvadosienne mais ne parvenait pas à se montrer réellement menaçante, ni à se procurer des occasions de marquer.
Sérieusement perturbée par la météo des dernières semaines précédant la rencontre, la pelouse du stade du Vieux-Pré se détériorait au fil des minutes et affectait considérablement la qualité des enchaînements techniques.
Solidement positionnés, les Caennais contrôlaient les ultimes assauts des joueurs Drouais et finissaient par s’imposer sur le score de 1 but à 0.
Après le match, joueurs Drouais et Caennais partageaient un repas tous ensemble, sympa ! C’est aussi ça le charme de la Coupe de France, compétition dans laquelle le FC Drouais attira en l’espace de dix mois, deux équipes professionnelles, une Ligue 1 puis une Ligue 2, rien que ça !
Et preuve que la magie de la Coupe de France n’est pas usurpée, à treize jours près, 50 ans auparavant, le 3 novembre 1963, le Dreux AC (futur Dreux FC et actuel FC Drouais) du regretté Jean Koos, alors en Promotion d’Honneur, recevait pour le compte du 4ème tour de la Coupe de France sur la pelouse du Stade du Vieux Pré à Dreux, le Stade Malherbe de Caen. Ces derniers, fraichement promus en CFA et dirigés à l’époque par Marcel Mouchel allaient gagner sur le score fleuve de 6 buts à 0, plus large victoire du club Bas-Normand en Coupe de France à ce jour. Un demi-siècle plus tard, la magie de la Coupe de France offrait donc au soir du 16 novembre 2013 au Stade du Vieux-Pré, une seconde affiche entre le FC Drouais et le Stade Malherbe de Caen.

Laissez un commentaire